SwissPsycho

Thérapie de couple et de famille

Familiale

Dans de le cadre d’une thérapie de couple, le psy se penche sur le couple alors que dans une thérapie de famille, le psy se penche sur l’ensemble du système familial.

Une thérapie de couple s’avère adaptée lorsque votre couple souffre de conflits,  de difficultés de communication, de moments de crises régulières et intenses. Elle s’avère importante aussi lorsque le couple a perdu sa flamme et qu’il en souffre. Contrairement aux idées reçues, une thérapie de couple ne se fait pas seulement avec l’objectif de réunir les deux partenaires, mais elle peut également avoir pour but de permettre au couple de se séparer dans de meilleures conditions.

En ce qui concerne la thérapie de famille, elle s’avère adaptée lorsque l’un des membres de la famille présente un symptôme, un autre en souffre et enfin un troisième allègue ce symptôme pour demander de l’aide. Par exemple, une thérapie familiale est judicieuse lorsqu’un adolescent en échec scolaire dit que tout va bien alors que sa mère déprime; son père demande de l’aide car il ne sait plus quoi faire avec son fils. Dans cet exemple, le fils est « objet » de la demande ou « patient désigné », disent les thérapeutes familiaux.

En bref, pour qu’une thérapie individuelle soit indiquée, il faut voir:

  • qui porte le symptôme
  • qui en souffre
  • qui l’allègue

Cette dispersion des éléments de la demande, plus que le symptôme lui-même, conduit à une prise en charge collective.

Aussi bien que dans la psychothérapie de couple que de la famille, il est important

  • que votre psy reste impartial
  • qu’il accorde du temps à chaque membre et que chaque membre soit pris en compte
  • qu’il fasse circuler les questions pour entendre et comprendre les pensées et les ressentis de chaque membre
  • qu’aucun membre ne se sent jugé ou pris pour responsable des difficulté familiales
  • que la collaboration entre le psy et la famille puisse aider la famille à dépasser la crise et à rompre le cercle infernal